Mon premier Ramadan

Je voudrais partager une expérience que j’ai faite cette année. Je viens de retrouver mes notes et voilà j’en ai fait un article pour mon blog, qui est vide depuis un bon moment.

Cet été j’ai enfin réussi à faire le Ramadan.

Pour être claire, je ne suis pas musulmane. Je suis chrétienne et croyante. Dans ma culture il n’y a pas de tradition de faire le vrai Carême. On ne sait pas pourquoi, mais on ne le pratique pas. Et peut-être c’est pourquoi le Ramadan me fascinait.

Je suis quelqu’un de très curieux, qui adore apprendre. Et pour pouvoir comprendre quelque chose il n’y a pas mieux que de l’essayer, de l’expérimenter sur nous-même. Afin de pouvoir avoir notre avis on a beau lire des témoignages, écouter, imaginer, il faut surtout le vivre. Je sais que cette idée semblait bête à beaucoup de monde, mais quand je décide de faire quelque chose, je le fais. Je considère que si je ne fais mal à personne, j’ai toute à fait le droit d’aller jusqu’au bout et de faire ce qui me semble juste et intéressant.

L’idée de faire le Ramadan m’est venue il y a très longtemps. J’étais toujours fascinée par la culture orientale et j’ai été souvent entourée par les gens qui pratiquaient le Ramadan. Du coup je me suis dit, je veux vraiment l’essayer et voir comment c’est de ne pas pouvoir boire et manger (entre autres) toute la journée. Qu’est ce que cela fera à mon organisme, à mon esprit et est-ce que je serai capable de tenir le mois en entier.

Et voilà ce que j’en dis.

1 jour – J’étais contente de le commencer et je me sentais très bien. J’ai eu une « super idée » d’aller au lac avec une copine. Très « bonne idée » – aller au lac sans manger ni boire. alors qu’il fait 37 dégrées dehors. Mais je le vivais très bien. Je n’avais pas faim ni soif. J’étais surtout fière et excitée que j’ai enfin débuté mon premier Ramadan ! Le soir j’ai fait mon premier vrai ftour.

2 jour – et mon premier jour au travail en faisant le ramadan. Je me sentais vraiment fatiguée et j’avais tout le temps envie de dormir.

3-4 jour – pareil. Beaucoup de fatigue. Je me fais 2 siestes par jour. Une à midi et l’autre avant manger. Résultat des courses- je ne peux pas dormir la nuit. En plus je me réveille vers 3h30 pour manger donc le matin je suis claquée.

5-9 jour – Tout devient très facile. Je n’ai ni faim ni soif dans la journée. Je me suis conditionnée moi même et tenir le jeune n’est pas du tout difficile. J’ai beaucoup d’énergie. Ma première remarque – J’ai beaucoup plus de temps pour lire, regarder des films, des documents, ranger. Je ne me rendais pas compte qu’on passait autant de temps à faire les courses, préparer à manger etc. En faisant le jeune j’ai gagné quelques heures par jour !

Je réfléchis aussi plus clairement. Il paraît que quand on mange toutes les 3-4 heures notre organisme fournis beaucoup de sang à notre estomac. Quand on jeune, tous le sang va vers le cerveau. Je ne sais pas si c’est vrai, mais ce qui est sur, c’est que ma façon de réfléchir est mieux systématisée et je prends des décisions plus facilement. Tout me paraît très simple. Je suis aussi de bonne humeur. Le seul problème est de ne pas boire assez. Boire des grosses quantités d’eau en quelques heures est embêtant et remplie le ventre jusqu’à quand on ne se sens pas bien, car on a l’impression que notre estomac va exploser.

La dernière remarque – j’ai envie de Coca Cola tous les jours. C’est bizarre car normalement je la bois de temps en temps et là, tous les jours. Je pense qu’elle me facilitait la digestion.

9-12 jour Toujours de bonne humeur et pleine d’énergie. Je mange un peu moins le soir. Je n’ai quasiment pas faim. Je mange le soir, car il faut manger pour tenir la journée d’après.

13-23 jour Je suis toujours en forme. J’ai remarqué que je mange de moins en mois. Quand l’heure de ftour arrive je ne cours pas de suite au frigo. Je mange tranquillement.

La dernière semaine – Je suis vraiment fatiguée. Je maîtrise bien l’art de se conditionner et j’arrive toujours à bien vivre la journée sans manger ni boire. En fait, une fois je me dis tu ne mange pas, ne bois pas, (en gros tu ne fais rien ce qui pourrait te faire plaisir) entre telle et telle heure je ne râle pas, je tiens.

Mais mon corps est fatigué. Je n’ai plus beaucoup d’énergie et je me demande d’où j’avais cette super idée de faire le Ramadan. C’était une période de la canicule à Toulouse. 37-40 dégrées et mois sans eau. Je n’ai plus sommeil le midi donc je me promène, en plein soleil. (J’ai beaucoup de bonnes idées :p) Pendant mes promenades je me sens comme un morceau de poisson sur les grilles de barbecue. Bref, j’ai envie de bouger mais pas beaucoup d’énergie pour réaliser mon projet. Je me dis tous les jours : j’espère que je vais pas tomber dans les pommes au travail. Mais je tiens le coup car je suis trop têtue et fière pour laisser tomber la dernière semaine.

Et voilà le Ramadan est finit ! J’ai réussi !

C’était une belle expérience qui demande beaucoup de contrôle sur soi-même, mais qui nous apprends aussi que notre corps est vraiment résistant et que nous pouvons pousser nos limites au-delà de ce que nous avons imaginé avant. Aussi, je comprends mieux les gens qui le font tous les ans. Et je vous dis : chapeau !

Et la meilleure chose à la fin est la satisfaction. On est tellement, mais tellement fière de nous que rien que pour cette sensation – ça vaut la peine d’essayer le Ramadan ou une autre forme de jeune, au moins une fois dans notre vie.

Cet article a été publié dans Culture, La vie quotidienne. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Mon premier Ramadan

  1. Anais dit :

    Super résume de ce mois durant lequel je t’ai côtoyé! T’as vraiment bien retranscrit tout ce que tu as pensé durant le ramadan. Fière de toi ! Bel article 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s